Google+ Badge

lundi 26 novembre 2012

Comment venir à bout de mon passé ?





t





   

   Il peut sembler impossible de se détacher de son passé : comment se défaire d' une chose qui fait tant partie de soi ? Et d' abord pourquoi s' en détacher ? N'est-on pas ce que l' on est à cause de son passé ? La réponse à cette dernière question, c' est la raison pour laquelle il faut se détacher de son passé. Certes, on est ,dans une grande mesure, ce que l' on est à cause de tout ce qui est arrivé dans le passé . Mais on est aussi davantage que cela : ce n' est que dans le présent que l' on peut être ce que l 'on est. S' accrocher à son passé pour s' affirmer ou se trouver des excuses dans le présent est aussi dangereux que de vivre projeté dans un avenir illusoire. Aucun de ces comportements ne laisse de place à la réalité de ce que nous sommes : aucun ne dépend de nous.

Se détacher de son passé ne signifie pas l' oublier. Vos souvenirs font partie de vous-mêmes, mais ils ne constituent pas la réalité de ce que vous êtes dans l' instant présent. C' est dans le présent que vous pouvez faire des choix, pas dans le passé. Autrement dit, vous ne pouvez pas être tenu responsable de choses qui échappent à votre maîtrise  Et votre passé vous échappe totalement : il est passé. Vous ne pouvez pas retourner en arrière pour le changer. Voilà pourquoi il est important de vous détacher et d' aller de l' avant.
Sous le poids d' un lourd fardeau, vous ne pouvez pas donner le meilleur de vous-même. Laissez tomber votre sac, ouvrez le et triez-en le contenu avec soin. Tachez de séparer le bon  -auquel  vous attachez de la valeur - du mauvais- que vous détestez. Soyez objectif : vous constaterez souvent qu'une chose perçue comme "mauvaise" a eu des effets bénéfiques tandis qu'une autre , appréciée départ comme "bonne", n' a déclenché que  des résultats négatifs. Honorez votre passé; c' est lui qui vous a amené là où vous êtes aujourd'hui . Retenez ce dont vous avez réellement besoin et détachez vous avec amour de tout le reste.
Dorénavant, vous n' avez plus besoin de le transporter sur votre dos partout où vous allez. Autre image : voyez votre passé comme un manteau que vous portiez quand vous étiez enfant; à l' époque il vous allait bien et vous tenait chaud; il vous servait à quelque chose. Mais vous avez grandi, il ne vous va plus et ne saurait vous tenir chaud. Pourquoi continuer à vous en encombrer?

Je l' ai dit plus haut : il est impossible de revenir en arrière pour changer son passé; ce que l' on peut changer aujourd'hui, c' est l' influence qu'il a sur soi maintenant dans le présent. Pour cela,il faut cesser de vouloir faire du passé ce qu'il n' a pas été. Si l' on vous a maltraité, rejeté ou mal aimé dans le passé, cessez de vous faire rejeter, maltraiter ou mal aimer dans le présent. Ce n' est que si vous êtes embourbé dans votre passé que vous continuerez à en répéter les schémas dans le présent. Pour vous libérer de ces schémas, il faut vous détacher. Vous aurez peut-être du mal à vous aimer vous-même si vous ne vous êtes jamais senti aimé; c' est difficile, mais ce n' est pas impossible. Si vous laissez à votre passé le soin d' écrire le scénario de votre vie
présente, prenez en la responsabilité. C' est vous qui vivez votre vie et vous êtes plus que vous étiez naguère. Faites de votre mieux. Détachez vous de tout ce qui vous retient. Soyez libre. Votre passé est une prison mais vous en détenez la clé; vous pourrez en sortir dès que vous choisirez de vous détacher.

La façon la plus efficace de se détacher est peut-être de prendre conscience de l' enfant qui est en nous, et d' apprendre à le materner. Je vous en dirai plus dans les deux articles suivants.

 En attendant prenez bien soin de vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!