Google+ Badge

dimanche 17 février 2013

Avoir confiance en soi : Six astuces












  La confiance en soi est un élément déterminant de la réussite. . Encore une fois ce 
n’est pas facile. Il faut faire un travail sur soi-même, il faut  dépasser ses peurs. Et ce n’est 
pas simple  Mais  tout le monde peut le faire.
Si vous manquez de confiance en vous, alors faites de cet objectif une PRIORITÉ ! Travaillez dessus chaque jour. En vous y tenant, vous devriez commencer à voir des résultats 
en quelques mois. N’espérez pas un changement d’un jour à l’autre.

Bien sur vous pouvez lire tous les livres ou articles traitant de ce sujet et trouver de bons conseils  Mais la théorie ne suffit pas . le seul moyen de prendre confiance en soi 
est l’ACTION.

C’est souvent par  manque de confiance en soi qui fait que vous que notre interprétation 
des choses est faussée, que nous n’affrontons pas nos peurs ou que nous agissons plus 
par peur que par vraie motivation Le manque de confiance en soi vient de notre 
modèle occidental . Dès notre enfance, on nous a appris qu’ il fallait réussir : Tous les 
échecs, les moqueries, les accidents de la vie nous font perdre confiance en nous. 
La confiance en soi n’ est pas innée et elle se travaille.
                             Voici  6 astuces pour l’ améliorer :

    1. Soyez conscient de vos qualités

   Le manque de confiance en soi entraîne souvent une dévalorisation de soi-même. On ne 
se sent capable de rien, on est un bon à rien, on ne sait rien faire. Pourtant personne ne 
peut dire « je n’ai aucune qualité ». Souvent quand une personne manque de confiance en 
elle, elle est incapable de reconnaître ses qualités
   Voici un petit exercice :
   Prenez une feuille et un stylo , et écrivez au moins 10 de vos qualités. Je vous aide avec 
  une petite liste :
accueillant, adroit, aidant, aimable, ambitieux, amusant, apaisant, accessible, appliqué, assuré ,astucieux, attentionné, audacieux, autonome,  avenant, aventureux, beau, bienveillant, brillant, calme, captivant, charmant,  combatif, communicatif, conciliant, confiant, conformiste, convaincant, coopératif, courageux, courtois, créatif, curieux, débrouillard, délicat, déterminé, digne de confiance, dévoué, diplomate, direct, discipliné, discret, dévoué, doux, droit, drôle, dynamique, efficace, empathique, endurant, énergique, épanoui, équitable, esprit d’équipe, exemplaire, extraverti, ferme, fidèle, fin, flexible, fort, franc, gai, généreux, gentil,  habile, hardi, honnête, humain, humble, imaginatif, impliqué, impulsif, indépendant, influent, ingénieux,   innovateur, intelligent, intuitif, inventif, joueur, jovial, juste, leader, logique, loyal, lucide, maître de soi, marrant, méthodique, minutieux, modeste, motivé, novateur, nuancé, objectif, observateur, obstiné,  optimiste, ordonné, organisateur, organisé, original, ouvert d’esprit, pacificateur, paisible, patient, persévérant, persuasif, philosophe, planificateur, poli, polyvalent, pondéré, ponctuel, posé, positif, pratique,  précis, productif, prudent, pugnace, raisonnable, rassurant, réaliste, réconfortant, réfléchi, réservé, résistant, respectueux, responsable, rigolo, rigoureux, rusé, sage, sensible, serein, sérieux, serviable, sincère, sociable, soigneux, solide, souple, spontané, stable, stratège, sûr de soi, sympa, tempéré, tenace, tolérant, timide, tranquille, travailleur, vigilant, volontaire, vrai. . .

Ajoutez dans votre liste ce que vous disent vos proches. Vous devez surement recevoir 
des compliments et ne pas les accepter. Je connais certaines personnes qui quand on leur
 dit : « Comme tu es belle ( ou beau )! »  répondent « non ». 
Vous avez probablement  déjà vécu cette situation ou une autre similaire .
 Si on vous le dit, c’est que c’est vrai. Ajoutez cette qualité à votre liste même si vous
 n’ y croyez pas.

  2. Soyez conscient de vos défauts

    On vous dira souvent de ne pas tenir en compte de vos défauts et de travailler sur vos qualités.  Etre conscient de ses qualités c’est bien. Mais il faut aussi savoir se remettre en question,  travailler sur ce qui peut être amélioré  et reconnaître  ses défauts.
Exercice : listez maintenant tous vos défauts. Il devrait être plus facile de faire cet exercice.
Une fois que c’est fait, prenez en un seul. Et décidez de l’améliorer. Vous êtes pessimiste ? Arrêtez d’ être négatif  et positivez   . Pour remplacer vos mauvaises habitudes vous 
devez travailler sur ce défaut  un ou deux mois.pour en faire une qualité . Dès que vous 
avez atteint votre but, passez au suivant..  La finalité  n’est pas d’être parfait mais que de
 vous sentir   mieux dans votre peau.

  3. Acceptez les compliments

   Vous en recevrez naturellement si vous faites des efforts.. Prenez soin de vous-même,
 faites du sport, soyez déterminés dans vos actions, et vous en aurez de plus en plus. C’est 
une courbe exponentielle, plus vous agissez  pour modifier le cours de votre vie et 
vous améliorer  plus vous  recevrez de compliments . Apprenez maintenant à les accepter. 
Ne les rejetez plus , dites simplement « merci ». Et  félicitez-vous de recevoir ce genre 
de compliment.
S’ils ne viennent pas, demandez-les : « Comment tu m’as trouvé lors de la conférence ? »,
 « Est-ce que j’ai été bien ? » Soit on vous répond négativement et vous savez quoi 
améliorer, soit on vous félicite, et cela renforcera votre confiance en vous-meme et
 vous incitera à continuer d' agir
  4. Auto suggestion

   Chaque matin, et chaque soir, répétez-vous simplement plusieurs fois : « j’ai confiance en 
moi, et je me sens capable de tout » (ou toute autre phrase positive à votre égard). 

La première fois que j’ai testé  cette technique, c' était quand j' étais enfant. Nous passions 
nos vacances dans la Manche et nous nous nous baignions par tous les temps. Je me 
rappelle Maman qui me disait et me faisait répéter ;" l' eau est chaude, l' eau est chaude !" Et cela marchait .... même quand il faisait froid. Je ne sentais plus le froid de la mer , ni la fraicheur de la pluie , ni celle du vent. Je ne pensais plus qu' à profiter de ma baiqnade et 
au plaisir de nager et de m' amuser en famille.

Cette méthode à été inventée par le  Dr Emile Coué, qui à trouvé que dès lors que l’on se répète une phrase, notre subconscient commence à l’intégrer et à y croire. Le concept est 

qu’il  faut s’imaginer, et non pas vouloir. La simple volonté n’est pas suffisante.
Il a donc conduit ses patients à utiliser la phrase suivante : « Tous les jours et à tout point de vue, je vais de mieux en mieux », en s’imaginant le problème résolu.
Répétez donc vous la phrase positive de votre choix en vous imaginant pleinement confiant, faisant des choses que vous n’auriez jamais fait jusque là.

  5. Zone de confort

La zone de confort c’est la bulle que vous avez autour de vous. Selon votre confiance elle est plus ou moins grande. Ainsi pour certains il s’agit de leur ordinateur, d’autre leur ville, et d’autres leur pays. . Elle n’ est pas forcément géographique . La notion de zone de confort 
est abstraite et personnelle. Elle varie d’ un individu à l’ autre .


Lorsque vous prenez une décision, vous n’êtes pas forcément engagé, et vous avez le choix jusqu’au dernier moment de ne pas passer à l’action. Cela vous est certainement arrivé: 
vous décidez de quelque chose, commencez à agir, la peur monte et au dernier moment, 
vous vous rétractez.
C’est normal, et c’est le rôle d’une peur. Cependant, il faut toujours combattre ses peurs, et 
ne pas les fuir, c’est ainsi que vous gagnerez confiance en vous ! J’ai donc pensé à une méthode pour m’obliger à passer à l’action.
Il suffit de s’engager 
Au lieu de réfléchir trop, agissez, et prenez une décision qui vous engage. Par exemple,
 si vous désirez aborder un ou une inconnu(e)  dans une soirée, allez-y spontanément, sans réfléchir. Une fois sur le fait accompli, vous ne pourrez plus changer d’avis, vous l’aurez fait. Vous pouvez toujours revenir en arrière après, mais en général le plus difficile c’est le 
premier pas.
Et l’on peut reproduire cette technique assez facilement. Vous désirez marcher tous les
 jours ? Ne renouvelez plus votre abonnement de transports en commun où ne faites plus 
votre plein de carburant.
L’idée c’est donc de vous mettre dans des situations  où seule l’action pourra vous sortir, ou bien de vous engager en  validant un fait donné.

Si vous avez d' autres exemples à ajouter à la liste, notez-les dans les commentaires. Si vous avez une peur à surmonter mais ne trouvez pas de moyen de vous engager, notez-le dans les commentaires, j' essayerai de vous aider.

. Ne cherchez cependant  pas à vous fixer des objectifs trop difficiles à atteindre .La peur de  pourrait l’ emporter sur votre volonté de progresser  Allez-y  doucement mais surement. 
Montez l’échelle petit à petit…

  6. Restez positifs

  En toute situation, restez positif. C’est un conseil difficile à mettre en œuvre, mais c’est extrêmement important.   Voyez comment  tirer profit d’ une situation de crise .
Vous avez un problème quelconque ? Voyez-le comme un défi.   Faites tout pour vous en sortir. Lorsque nous sommes dans le déni ,nous sommes dans un cercle vicieux . Nous devenons des   « victimes qui subissons un état de fait ».  

 Etre positif signifie que nous restons motivés : nous pouvons  tirer des leçons de nos erreurs, et nous adapter..
« Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10.000 solutions qui ne fonctionnent pas.  » Thomas Edison

La confiance en soi, est un mélange subtil de tous ces exercices, de mental, et d’estime de soi..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!