Google+ Badge

dimanche 3 février 2013

Souffrance, estime de soi et exercice physique : Quel est le lien ?



J' ai décidé de souffler et de prendre soin de moi  


 L' activité physique, quelle qu'elle soit, vous aide à vous sentir bien et à soulager vos souffrances. Quand on est en relation constante avec son environnement, il est beaucoup plus difficile de se concentrer sur ses sentiments négatifs, son découragement et sa souffrance affective. Des recherches ont prouvé que le fait de marcher d' un pas vif, la tête haute, est un remède à la dépression. Connaitre son environnement  savoir que l' on en fait partie, aide à détacher l' attention de soi-même et de ses sentiments négatifs.

 Néanmoins, il y a une différence entre une activité réfléchie et relaxante, par exemple l' exercice physique, et l' agitation fébrile consistant à papillonner sans but. Ce dernier type d' activité équivaut à tenter de se fuir : on y gaspille beaucoup de temps et d' énergie. C' est comme si on était sur un manège : on bouge sans aller nulle part. Quand nous nous livrons à une activité physique, nous affirmons la maîtrise de notre corps et nous commençons à être maîtres de nous-mêmes.

Le meilleur exercice possible quand on se sent bouleversé, angoissé ou dépassé par les évènements, est également le plus simple : il faut respirer.
- Suspendez un instant toute activité, et prenez trois profondes inspirations.
- Tout en inspirant profondément  pensez à la force, à l' énergie et à la vie qui pénètrent en vous. C' est effectivement ce qui se passe. : concentrez vous sur cette réalité.
- Retenez votre souffle un instant puis expirez lentement.
-Tout en soufflant,imaginez toutes les tensions, les angoisses et les peurs qui s' écoulent de votre corps.
Après avoir respiré de la sorte, vous vous sentirez plus calme et plus maître de vous. Votre corps sera plus détendu . Vous serez à même de mieux fonctionner.

Un autre exercice simple, c' est la marche . Faites d' un pas vif le tour de votre pâté de maisons, d' un stade ou d' une salle de gymnastique. La marche aide à réfléchir. Si vos pensées s' éparpillent et que vous vous sentez vraiment anxieux, concentrez vous sur ce que vous apercevez tout en marchant.
Faites une pause mentale, accordez vous une récréation. Certaines difficultés ne peuvent être résolues dans l' instant. Arrêtez de vous répéter que vous êtes sous tension et que vous devez changer vos sentiments.
Accordez vous un petit délai pour vous livrer à une activité physique déterminée. Cela vous aidera.

L' estime de soi signifie que vous vous aimez ET que vous prenez soin de vous-même. Quand vous vous trouvez dans un état désagréable, faites votre possible pour en changer. L' exercice physique est un des outils susceptibles de nous aider à faire une transition. Pensez à ce que vous ressentez lorsque vous exultez: impossible de rester en place, votre corps se met lui-même en mouvement.

Certains exercices " passifs ", comme la méditation peuvent également se montrer très utiles.

Tout ce qui peut vous aider momentanément à sortir de vous-même et à examiner de façon objective la situation est un antidote à l' angoisse et à la souffrance de l' instant. Ces activités, sauf excès névrotique, ne consistent pas à fuir ni à nier la souffrance : elles diminuent le sentiment d' impuissance et le désespoir.
Ayez recours à ces outils : ils sont efficaces. J' aurai l' occasion de rentrer un peu plus dans les détails  des différentes techniques ( relaxation , yoga, et autres ...) en continuant d' écrire ce blog.

En attendant , RESPIREZ, VOUS ETES VIVANT !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!